Maman Tokki retourne à l’école pour le CRPE

Il n’y a pas d’âge pour se reconvertir si l’on s’en donne les moyens !

Après avoir été community manager puis créatrice d’un eshop de kawaiieries j’ai décidé l’an dernier de tenter le concours de professeur des écoles aka CRPE. Les études remontant à un certain nombre d’années j’ai voulu malgré un master 2 retourner sur les bancs de l’école pour aborder ce nouveau défi.

J’étais donc cette année à l’Espe (anciennement iufm).

back-toConcernant cette école je suis relativement mitigée. Cette formation n’a que quelques années et aurait encore pas mal de choses à améliorer selon moi.
Si j’avais passé le CRPE en candidat libre je pense que les écrits n’auraient pas posé de problème. De bons livres et mes précédents acquis auraient je pense suffi. Concernant les oraux j’ai trouvé que la formation ne préparait pas vraiment, là encore j’ai pas mal bossé de mon côté…
J’ai trouvé que ce master Meef demandait beaucoup d’investissement. Pas mal d’heures de cours et des exams réguliers qui ne préparaient pas tous au concours (le plus important il faut bien l’avouer à court terme). Ce qui m’a pas mal dérangée ce sont les nombreux devoirs en groupe à réaliser. Faisant 3h de route par jour et ayant mon petit bonhomme à gérer ce n’était pas facile de tout concilier… Se voir en dehors des cours pour bosser en groupe était pour moi vraiment pénible.

exhaustedJe suis arrivée fin décembre épuisée à vouloir tout faire parfaitement : me donner à fond sur le master, réviser pour le concours (car non l’espe ne suffit pas à mon sens pour préparer le CRPE) et m’occuper de ma vie de famille, c’était trop. N’ayant pas d’obligation de valider ce master j’ai donc décidé de relâcher la pression sur l’Espe pour me consacrer vraiment au concours. Je faisais le minimum et je pense que cela m’a vraiment permis d’avancer pour la préparation du concours. J’ai eu le CRPE et ai quand même validé le master avec une mention bien donc je pense qu’au final j’ai fais le bon choix 😛

Alors malgré tout ce que je viens de dire, est-ce que je me réinscrirais en master MEEF si c’était à refaire ? Sans-titre-29
Je pense que oui  !!!!

L’espe m’a permis de faire des stages (chose qui me semble un gros avantage lorsque l’on passe le concours) mais surtout m’a permis de manger, parler, vivre « Education nationale ». Lorsqu’on vient d’un autre univers ou lorsque les études remontent à loin, la formation peut apporter un certain nombre de clefs. La didactique qui selon Mr Mérieu est « constituée par l’ensemble des procédés, méthodes et techniques qui ont pour but l’enseignement de connaissances déterminées » (en gros : méthodes et techniques pour enseigner la division par exemple) était pour moi un véritable charabia. Poser une addition je savais faire, l’enseigner de façon intelligible par les enfants par forcément. Les cours de didactique et l’observation lors de mes stages m’ont vraiment aidé à rentrer dans le métier (certains livres font ça très bien également mais cela m’a permis de pas mal dégager le terrain ^^).

Donc si j’avais des conseils à donner sur le choix de passer ou non par le master MEEF je dirais que si vous le pouvez, inscrivez-vous ! Mais :
-> favorisez ce qui vous sera utile pour le concours,
-> faites le minimum pour valider le master (ce n’est pas vraiment difficile et hormis pour votre estime personnelle valider à 10 ou valider à 16, au final l’important c’est de l’avoir si vous en avez besoin)
-> économisez vous
-> bossez de votre côté pour le CRPE (n’attendez pas que l’Espe vous fasse travailler suffisamment)

Voilà je reviendrai sur mon année de CRPE dans d’autres articles, si vous avez des questions n’hésitez pas à me les poser en commentaire 🙂

 

2 Comments

  • Caro Dels 8 août 2016 at 9 h 54 min

    Pareil, les oraux ne sont pas assez travaillés avec l’espe, je peux en témoigner ! Perso, j’ai surtout eu un gros manque au niveau de l’option, ma prof était complètement perchée et j’ai mal choisi mon sujet au final… Du coup je ne sais pas du tout quoi faire, je pense garder la même option (j’hésite avec ECM) mais le sujet, je ne sais pas encore quoi prendre ! (J’étais en arts visuels)
    EPS on a eu un nouveau prof qui nous a balancé des (mauvais) cours par mails en pdf (il a carrément supprimé ces CM en fait) et même en ayant fait STAPS jadis (mais pas en sciences de l’éduc moi j’étais en handicap), j’ai pas su m’en sortir correctement.
    Du coup je fais le M2 cette année (comme ça j’aurai un stage, contrairement au M1bis) et puis je vais bosser à fond le concours à côté ! Cet été juste un peu de maths et de français pour rester dedans mais là je fais un break : vacances !!!
    En tout cas j’ai hâte de lire tes futurs articles !

    Reply
    • tokki_family 8 août 2016 at 11 h 03 min

      Avec l’Espe il faut être vigilent. Si tu tombes sur des profs pas terrible, si tu ne bosses pas assez à côté croyant que ce qu’on t’enseigne sera suffisant pour le concours ça peut être fatal :s
      Tu as raison pour le M2 au moins quand tu seras PES tu seras débarrassée de la partie cours ! Je n’ai pas vraiment entendu de bien des M1 bis et de toute façon ici il est réservé à ceux qui n’ont pas validé le M1 il me semble.
      L’EMC c’est pas mal comme option et c’est beaucoup dans l’air du temps donc ça te fait bosser la CSE en même temps ahah. L’art visuel je n’avais pas pris car même si monter une séquence m’aurait plu défendre le côté scientifique ça je n’aurais pas su, pas assez calée sur les fondements :/
      Bon courage pour cette nouvelle année mais ça va le faire 😉

      Reply

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :