Retour sur mon année de professeur des écoles stagiaire

Et voilà, les résultats sont tombés et vous êtes admis au CRPE ! Après le soulagement et les danses de la joie, une petite inquiétude pointe le bout de son nez et mille questions se bousculent dans votre tête… Comment va se passer cette année ? Qu’est-ce que je dois faire en premier ? Est-ce que je vais m’en sortir devant les élèves ?
Pour tenter de répondre à certaines de vos questions, voici un retour sur mon année de professeur des écoles stagiaire (PES dans mon académie ou EFS dans d’autres) et 10 petits conseils que je peux vous donner pour l’année ESPE/Classe. Un autre article sur la préparation de la rentrée suivra rapidement.

~ ♥ ~

Je ne vais pas vous mentir, j’ai trouvé que cette année était encore plus intense que mon année de préparation au concours. L’alternance ESPE/ Classe n’est pas forcément évidente. Ici c’est une semaine à l’ESPE, une semaine en classe. Nous étions en binôme avec un autre PES donc pas de titulaire à qui vraiment se raccrocher.

Ce qui a été le plus pénible : l’ESPE.
Pour être honnête je n’ai pas appris beaucoup plus durant cette année de formation que ce que j’avais vu lors de mon année de M1 ou ce que j’avais travaillé pour le concours. Si vous étiez candidat libre, une reprise des bases sur les progressions, séquences, séances et fiches de prép’ pourra vous être utile mais personnellement le premier mois j’ai eu l’impression de perdre mon temps à retravailler tout cela…

Ce que je rapproche à mon année de formation :
~ Une année de formation pas assez concrète, trop éloignée du terrain. J’aurais aimé voir plus de situations en rapport avec ce que je vivais en classe. Certains cours comme le français ou les mathématiques étaient dans cette optique. En revanche les cours de tronc commun étaient vraiment une perte de temps (en gros on n’a fait que revoir une bonne partie des thèmes vus pour l’épreuve de CSE).

~ Une année de formation trop lourde en terme de présentiel. Les semaines d’ESPE, je faisais régulièrement 8h-18h (sachant qu’il me fallait entre 45min et 1h30 pour aller dans le centre de Bordeaux ou pour revenir chez moi je peux vous assurer que ces semaines étaient bien chargées). Comme les cours étaient peu intéressants j’avais l’impression de perdre clairement mon temps !

~ Une année de formation trop chargée en travaux à rendre. Franchement j’ai vraiment eu l’impression qu’on était évalué parce qu’il nous fallait des notes… En faisant le minimum il a été facile d’obtenir de bonnes notes et heureusement car mon temps de travail je voulais l’utiliser surtout pour préparer ma classe. Le plus agaçant pour moi : les dossiers à faire en groupe ! Sachant que nos semaines d’ESPE étaient chargées et que les semaines de classe nous ne nous voyions pas avec les autres PES, nous demander de dégager du temps pour bosser ensemble était juste une vaste blague. Souvent cela se faisait entre midi et deux ou lorsqu’un trou apparaissait dans notre emploi du temps.

 

Mon grand bonheur : mes semaines en classe !

Faire classe a été un véritable bol d’air dans cette année chargée. Même s’il a fallu beaucoup travailler, être devant mes 25 élèves a été une aventure vraiment enrichissante. Etre sur le terrain, c’est vraiment là qu’on apprend le métier. On essaie, on tâtonne, on se plante parfois, on réussit souvent et on prend à coup sûr un boost d’expérience. Je ne suis pas la même Jessica qu’il y a un an. J’ai acquis des habitudes, une organisation, une gestion de classe. Tout cela reste perfectible et je suis toujours débutante mais quand je regarde les progrès que j’ai faits je suis plutôt fière de moi 🙂
De la rentrée aux premières vacances de Toussaint j’ai été sous l’eau. Le rythme était très soutenu et beaucoup de séances se faisaient du jour pour le lendemain donc autant vous dire que les nuits étaient courtes. Puis j’ai pris mes marques et pris des habitudes de travail qui m’ont permis d’avancer plus sereinement. J’ai eu la chance d’avoir une binôme en or avec qui le feeling et la façon de travailler matchaient parfaitement, une classe sympa, des collègues adorables et une famille à fond derrière moi ! Bref tout était réuni cette année pour rentrer dans le métier sereinement et pleine d’espoir.

Bref si je devais résumer mon année en classe : beaucoup de travail mais que du bonheur !

~ ♥ ~

Mes 10 petits conseils :

  1. Ne vous épuisez pas avec l’ESPE : faites le minimun syndical pour obtenir le diplôme (pas d’excès de zèle sauf si votre ego en a vraiment besoin)
  2. Ne prenez pas de retard dans vos travaux à rendre : plus vite fait -> plus vite débarrassé
  3. Avancez régulièrement votre mémoire : plus vous avancerez à un bon rythme dans votre mémoire ou RAPP, moins vous aurez besoin de courir en fin d’année quand c’est aussi le rush à l’école et pour la titularisation
  4. N’attendez pas que l’ESPE traite les problématiques dont vous aurez besoin au moment où vous en aurez besoin : il faudra souvent chercher par vous même les réponses à vos questions
  5. Mais prenez tout ce qui est bon à prendre à l’ESPE notamment les conseils de vos tuteurs et profs
  6. N’hésitez pas à discuter avec les autres PES de votre promo : c’est rassurant parfois et ça peut générer de vraies bonnes idées
  7. Essayez de bien vous entendre avec votre binôme : vous êtes alliés et pas concurrents
  8. N’hésitez pas à demander de l’aide à vos collègues d’école : ils ont débuté comme nous et seront souvent ravis de vous donner quelques conseils
  9. Organisez-vous : que ce soit pour l’ESPE ou l’école faire des plannings et ToDo list peut soulager votre charge mentale
  10. Investissez dans un pc portable pour préparer votre semaine d’école pendant votre semaine d’ESPE (je n’ai jamais donné ce conseil – sifflote –)

 

Bien sûr cela peut être effrayant d’être lancé dans le grand bain, mais je crois qu’après une année à préparer ce concours, avoir sa classe c’est vraiment ce qu’on attend tous non ? Plus les semaines passaient et plus je me disais que ce métier était fait pour moi. J’espère qu’il en sera de même pour vous

N’hésitez pas à me poser vos questions en commentaire si besoin et rendez-vous dans quelques jours pour des conseils beaucoup plus pratico-pratiques pour préparer votre année de PES 😉

 

16 Comments

  • Caro Dels 12 août 2017 at 6 h 59 min

    Ça devait être chaud niveau organisation une semaine sur deux ! Parce que du coup faut vraiment suivre ce que le binome fait pour pas aller trop vite ou trop répéter… Ici ce sera lundi/mardi en classe (je suis la décharge de la directrice) ! Pour l’Espe mercredi aprèm, jeudi, vendredi mais comme j’ai fait le M2 l’an dernier j’aurai une charge beaucoup moins importante et un parcours adapté en profil 3. J’ai d’ailleurs hâte à la rentrée pour en savoir plus sur ce point ! Du coup j’attends avec impatience ton article sur la prépa de la rentrée, c’est ce qui me concerna le plus là ! Sinon pour avoir vu les lauréats l’an dernier en cours avec moi, je ne peux que valider tes conseils !

    Reply
    • tokki_family 14 août 2017 at 10 h 42 min

      C’est sûr que le fait d’avoir validé ton M2 devrait te permettre une année beaucoup plus tranquille !
      L’année avec un autre PES pouvait être à double tranchant mais ça nous a permis de nous dépasser et de nous soutenir mutuellement 🙂

      Reply
  • Justine - Wonder Patate 12 août 2017 at 10 h 19 min

    C’est fou (et désolant), on a tous le même ressenti sur l’ESPE, n’importe où en France… Par contre, je ne connaissais pas l’organisation 1 semaine ESPE, 1 semaine classe ! D’un côté, c’est peut-être plus facile de se concentrer sur l’un ou l’autre, non ? Mais par contre, d’être en binôme avec un autre PES, ça doit être légèrement flippant… Je savais que je pouvais m’appuyer sur ma binôme pleine d’expérience au cas où je galérais 🙂

    Sinon, j’ai fais un article similaire au tien sur mon blog cette semaine, nos conseils sont sensiblement les mêmes, en particulier concernant les dossiers de l’ESPE et les relations avec ses collègues 🙂

    Passes de bonnes vacances et bon courage pour la rentrée (tu as déjà ton poste ?), bisous !

    Reply
    • tokki_family 14 août 2017 at 10 h 39 min

      Oui c’est désolant :/ si nos conseils se rejoignent c’est qu’il doit y avoir du vrai dans ce que l’on dit ^^ ! Je serai en CM1 cette année encore.
      Bonne fin de vacances à toi aussi

      Reply
  • Myriam 20 septembre 2017 at 11 h 50 min

    Merci, merci, merci 1000 fois pour ton super blog et tes partages très généreux! Je me lance cette année dans le concours et tes propos sont très motivants et rassurants! Et il me faut être rassurée car avec deux enfants en bas âge, je me demande comment je vais pouvoir être à fond toute l’année!!! J’ai une petite question (bête) : j’ai bien compris qu’on est obligé de valider le M2 pour être titularisé, mais le temps de présence en cours est-il vraiment obligatoire? Je veux dire, si on est à 1h/1h30 de route de l’ESPE (avec les bouchons) et qu’on sait qu’on mettrait notre temps bien plus à profit chez soi à préparer sa classe par exemple plutôt qu’à attendre sur sa chaise que le cours passe (j’dis ça, j’dis rien hein!). Merci si tu as un début de réponse et bonne continuation à toi!

    Reply
    • tokki_family 24 septembre 2017 at 9 h 59 min

      Bonjour et merci pour ce gentil message ! Si tu as un M2 tu pourras si tu le souhaites valider un DU adapté (sur l’académie de Bordeaux c’est un RAPP au lieu d’un mémoire à fournir mais concernant les cours c’est la même chose). Pour ta présence en cours elle est obligatoire car tu es payée à plein temps pour cela 😉
      Bon courage pour la préparation du concours 🙂

      Reply
  • Myriam 20 septembre 2017 at 11 h 51 min

    Je précise que j’ai déjà un M2, mais dans un autre domaine (sciences de gestion)!

    Reply
  • Melin 23 février 2018 at 0 h 15 min

    Bonjour
    Je suis en M1. Je vois le concours arriver à grands pas mais je ne me.sens pas prête. Lorsque je fais les annales, encore beaucoup de lacunes. Quels conseils peux-tu me donner ?
    Merci de ton aide.
    Nathalie

    Reply
    • tokki_family 25 février 2018 at 14 h 32 min

      Bonjour Nathalie,
      Je ne sais pas si ton M1 te prépare assez bien pour le concours mais je te conseille si ce ne n’est déjà fait d’investir dans un livre de préparation au CRPE pour avoir un aperçu global de ce que tu dois savoir pour le concours. Tu pourras ainsi travailler sur les notions que tu n’as pas encore bien assimilées avec l’espe ou celles qui te font carrément défaut !
      Bon courage

      Reply
      • Melin 25 février 2018 at 14 h 35 min

        Bonjour
        Merci se ta réponse. J’ai déjà acheté des annales, je vais me concentrer dessus.
        Bon dimanche.

        Reply
        • tokki_family 25 février 2018 at 14 h 36 min

          Les annales c’est bien pour se tester mais ce n’est pas la même utilité que les livres de préparation qui sont des condensés de ce que tu dois savoir 😉 Bon dimanche à toi également !

          Reply
  • Mathilde 14 mars 2018 at 14 h 16 min

    Coucou merci pour tes bilans et astuces ! Enceinte de mon premier et bientot a terme je décide de passer le concours en 2019. Je pense le faire en candidat libre, j’ai 25 ans deja deux master 2 en poche et je me vois pas repasser par m1 et m2 mais toutes ses infos pour l’année espe/PES me seront utiles en gros j’aurai les cours et un rapport a faire mais pas de mémoire c’est ca ? J’espère réussir c’est un projet qui me tient à coeur dont je parle depuis déjà quelques années sans jamais m’être lancée. PS : je suis de l’académie de bordeaux mais en Dordogne.
    Au plaisir de te lire

    Reply
    • tokki_family 28 mars 2018 at 21 h 21 min

      Bonjour
      Désolée je n’avais pas vu ce message 🙂
      Même avec un master tu seras obligée de repasser par l’espe mais tu n’as pas à revalider un M2 oui. Après niveau adaptation du parcours même si tu as déjà un master la différence sera (si rien ne change d’ici là) seulement le rapport au lieu du mémoire.
      Bon courage à toi et profite bien de bébé chou !

      Reply
  • Franco 21 juillet 2018 at 8 h 56 min

    Bjr,
    J’aimerais savoir quelle est la rémunération mensuelle d’un professeur des écoles stagière qui débute. Merci pour votre réponse.

    Sylvie FRANCO

    Reply
    • tokki_family 23 juillet 2018 at 11 h 40 min

      Bonjour,
      Voici un lien avec la rémunération des professeurs des écoles selon leur ancienneté : Education.gouv

      Reply
  • Caroline 10 septembre 2018 at 11 h 03 min

    Coucou, merci, GRAND MERCI pour ton retour et le partage de tes expériences. Je me lance après beaucoup d’interrogations dans la préparation du CRPE et j’avoue que tout renseignement est bon à prendre. En effet, je suis ingénieure en chimie, avec 4 ans d’expérience professionnelle derrière moi et 2 ans et demi de congé parental « forcé » (mais heureux). La reprise dans ma branche est tout sauf évidente et l’idée de devenir professeur des écoles fait son petit bout de chemin depuis un certain temps, sauf que je n’y connais rien du tout 😀 ! Donc voilà, je me lance !
    J’ai vu que tu es (ou étais) sur Bordeaux, je suis moi-même bordelaise d’adoption depuis 7 ans :). Je ne sais pas encore comment se profile l’avenir mais merci encore pour tout ce que tu partages avec nous et je n’hésiterai pas à revenir te poser mille questions !
    Entre autre : je me destine à un poste dans le privé, qui correspond mieux à mes attentes en terme d’encadrement et de mobilité géographique. As-tu une idée de l’obligation de suivre les cours de l’ESPE dans ce cadre (les conseils que tu as donnés à MYRIAM ont l’air de pointer en ce sens)? J’ai un diplôme d’ingénieur, soit un équivalent M2, j’imagine qu’un DU sera suffisant ? Et j’avoue que je ne comprends pas trop, d’où sortent toutes ces obligations à rendre des devoirs et mémoire(s) (tu vois, heureusement que tu es là pour donner ces petites infos, je découvre plein de bons conseils grâce à toi)?

    Reply

Répondre à Caro Dels Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :